Connue sous le nom de « Madge », Margaret Shelton était la fille de Sir John Shelton, (1477-1539 ) et d'Anne Boleyn (1479-1556), la sœur du père de la reine Anne Boleyn.

margaret

Madge vint à la cour en tant que demoiselle d' honneur de sa cousine en 1535 et aurait été la maîtresse d'Henri VIII pendant une période d'environ six mois. Au moment de l'arrestation d'Anne, Madge devait se marier avec Henry Norris , un veuf , mais était en même temps courtisée par Francis Weston, qui était déjà marié. Le projet ne devait pas venir à bout car les deux hommes ont été arrêtés et exécutés dans le cadre de la prétendue adultère d'Anne Boleyn .

Kimberley Schutte, dans sa biographie de Lady Margaret Douglas , décrit Madge Shelton comme « une jolie fille avec des fossettes ... très douce dans l'expression de son visage » et « gentille dans ses paroles », mais elle semble aussi penser Margaret et sa sœur Marie était la même personne et identifie Madge comme la « jeune belle femme à la cour » qui peut avoir été la maîtresse du roi en 1534 .

Dans son livre Les Maîtresses de Henry VIII, Kelly Hart identifie « Madge » comme Marie Shelton, mais il est plus logique que ce soit Margaret qui était la maîtresse de Henry pendant la période du règne d'Anne Boleyn notamment compte tenu de son âge. Certains récits disent que Madge était avec la reine Anne sur l'échafaud . Mais c'est peu probable car le nom de « Madame Shelton » refit surface en 1538, quand Henry était à la recherche d'une épouse étrangère comme quatrième épouse. Le roi avait été beaucoup subjugué par le portrait de Christina de Milan, peint par Hans Holbein le jeune et cette dernière était décrite comme ressemblant à Madame Shelton.

En 1538, Margaret fut mariée à Thomas Wodehouse ou Woodhouse de Kimberley (1510-1547).

Avant la mort de Wodehouse dans la bataille de Musselborough, ils avaient eu six enfants : Roger (décédé en1588), John (né en 1543), Anne, Elizabeth, Mary, et Henry (né au début de 1546 ).

Elle survécut onze ans à son époux.