veronica

Veronica Franco naît le 25 Mars 1546, à Venise, en Italie. Éduquée par sa mère, qui était courtisane, elle le sera également plus tard. Veronica est alors une très belle et jeune femme qui est extrêmement brillante, cultivée et poétesse. Elle est mariée très jeune à Paolo Panizza, docteur, mais ils sont séparés aussitôt. À Venise, Veronica travaille comme courtisane qui vend le commerce de ses charmes aux hommes qui sont les plus riches de la cité pour satisfaire ses besoins. Elle entretient plusieurs relations avec les hommes d’affaires ou notables ou les hauts magistrats les plus importants de la ville. Les plus connus sont : Jacombo de Baballi, qu’elle donna un fils, Achille et ensuite, Andréa Tron, dont elle eut également, un fils, Enée. Elle a après, ces deux premières aventures, une longue relation avec Marco Vernier. Elle devient aussi la maîtresse du roi de France, Henri III lors de son passage à Venise, en Italie, alors qu’il vient de la Pologne, où il venait d’être élu roi, pour regagner la France, lorsqu’il a appris la mort de son frère, le feu roi Charles IX, pour le succéder sur le trône. En 1575, lors  d’une épidémie de peste qui ravage toute la ville, elle fuit Venise pour sauver sa vie. En 1577, elle est convoquée devant le tribunal de l’Inquisition qui l’accuse de sorcellerie du fait de ses relations qu’elle a entretenues avec plusieurs hommes et de son statut de courtisane. Finalement, elle est acquittée à cause des plusieurs protections qu’elle bénéficie. Durant les dernières années de sa vie, elle vit dans l’obscurité totale. Elle meurt le 21 Juillet 1591, à l’âge de 45 ans, à la paroisse de San Moisé, à Venise après avoir fondé une association qui aide et accueille les anciennes courtisanes.