charlotte_de_sauve1

Charlotte de Beaune-Semblançay plus connue sous le nom de Charlotte de Sauve, naît le 26 Octobre 1551. Elle est la fille de Jacques de Semblançay et de Gabrielle de Sade. Elle devient toute jeune, dame d’honneur puis plus tard dame d’atour de la reine-mère, Catherine de Médicis. D’une très grande beauté, elle fait partie des filles de l’Escadron Volant de la reine-mère et doit séduire et prendre pour amants, sur ordre de celle-ci, les princes des familles puissantes à la cour pour leur soutirer des secrets et des informations les plus importants afin que de s’assurer de leur fidélité envers le roi de France. Elle devient la maîtresse passagère du roi de Navarre, Henri III, futur Henri IV de France, en 1572. Leur liaison dure plus de 5 ans et se termine en 1577. Elle devient vers 1574 la dame d’honneur de la reine de Navarre, Marguerite de Valois, (plus connue sous la reine Margot), d’ailleurs celle-ci prétendra que c’est Charlotte qui a nui à son mariage avec Henri. Elle épouse peu après, Simon de Fizès, seigneur de Sauve, secrétaire d’État sous Charles IX et Henri III. De ce mariage, Charlotte devient la baronne de Sauve et la vicomtesse de Tours. Dans le journal de Henri III le 15/05/1577, il est écrit que Catherine de Médicis se fit servir par Mesdames de Retz et de Sauves, "toutes deux nues et ayant leurs chevelures épars comme épousées". En 1579, elle se retrouve veuve de Simon. Elle se remariera cinq plus tard, en 1584, avec François de La Trémoille, marquis de Noirmoutier. En 1586, elle lui donnera un fils, Louis de La Trémoille qui mourra en 1613 et qui continuera la branche des Trémoille. En 1578, après juste son aventure avec Henri III de Navarre, la jeune femme devient même la maîtresse du jeune frère de la reine Margot, François, duc d’Alençon,

charlotte_de_sauve2

jusqu’à sa mort survenue en 1584. Son plus grand amour est sans doute Henri, duc de Guise dont elle devient la maitresse en 1587. D’ailleurs celui-ci meurt assassiné le 23 Décembre 1588, à sept heures du matin, au château de Guise à Blois, sur ordre du roi. Il meurt après avoir passé sa dernière nuit d’amour avec la marquise de Noirmoutier. Certains prétendront que Charlotte fut assassinée avec son amant à Blois. Ce qui est faux, puisque Charlotte vit encore de nombreuses d’années et s’éteint le 30 Septembre 1617, à Blois, à l’âge de presque 66 ans.

 

Cette biographie a été rédigée en collaboration avec le site Histoire-et-secrets.com