Béatrix de la Berruère naît vers 1294 sans doute en Touraine. Elle arriva à la cour de France sous Philippe VI, fort jeune, sans doute âgée de six à huit ans, sous la tutelle d'une riche cousine. La petite provinciale était jolie mais pas trop belle, très maigre avec des cheveux longs et foncés. Sans doute orpheline, Béatrix n'avait pas de quoi se constituer une dot mais, désespérée à l'idée de finir moniale, décida de demeurer à la cour. D'autant que le Roi la remarque semble-t-il dès 1313 : il boudait sa femme et choisit Béatrix comme maitresse pour en remontrer à la Reine. Mais il tomba vite sous le charme de la jeune fille enjouée et spirituelle et la garda. En 1317, Béatrix donna un fils au roi qui fut prénommé Thomas et titré seigneur de La Marche.

Béatrix capricieuse et enfantine commença à jalouser les autres maitresses discrètes du souverain. Elle entra dans une belle fureur devant la naissance de Jean d'Armagnac, fils naturel de Philippe et d'une jeune fille de petite noblesse. Mais le monarque se lassa vite des caprices de Béatrix. Un jour, alors qu'elle lui faisait d'amères reproches à propos de la Reine encore enceinte, il répliqua vivement et la bannit momentanément dans un couvent de Reims, escomptant bien la libérer sous peu, cela en 1322. Or lorsqu'il lui demanda de revenir à la cour nous sommes déjà 1326 ! Dégoûtée, la jeune femme vit que d'autres partageaient la couche royale et qu'elle ne fut plus même admise dans la chambre du maitre. Elle se retira dans les jours suivants ; Philippe s'en moqua bien, mais fit leur fils capitaine. Béatrix mourut vers 1348, pauvre et seule dans un couvent près de Bordeaux, à 54 ans. Quant à son fils, il épousa une inconnue et eut une descendance. Il mourut en 1368.